Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pôle emploi ou la fusion anpe assedic pour les nuls
  • : La vie de pôle emploi ou la fusion racontée par deux agents anpe et assedic.
  • Contact

Profil

  • La fusion pour les nuls
  • Blog interactif dédié aux 50.000 salariés de Pôle emploi
  • Blog interactif dédié aux 50.000 salariés de Pôle emploi

HELIUM 4

La revue mensuelle de la fusion pour les nuls


Version papier


N°1- Nov 2011

   HELIUM-4.png

 

 

 

 

 

 

 

 

N°2 Déc 2011

H2

 

N°3 Jan/Fev 2012

Helium-copie-1.JPG

Recherche

Archives

Culture

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 00:42

La baisse de l'emploi salarié s'accélère au troisième trimestre 2012

cadre-emploi-afp

Liaisons sociales  12 décembre 2012

 

La baisse de l'emploi salarié s'accélère au troisième trimestre 2012

Au 3e trimestre 2012, l’emploi dans les secteurs concurrentiels baisse de 0,2 %, selon les chiffres de l’Insee publiés le 11 décembre, en partenariat avec la Dares.

Après avoir légèrement diminué au deuxième trimestre 2012 (- 9 100 postes), l’emploi salarié dans les secteurs concurrentiels (ensemble de l’économie hors agriculture et emploi public dans les secteurs non marchands – administration, éducation, santé et action sociale) recule fortement au troisième trimestre, soit 38 100 postes détruits (- 0,2 %), révèle l’Insee le 11 décembre 2012. Au 30 septembre 2012, il s’établit à 18,01 millions. Sur un an, ce chiffre recule également de 0,2 %, ce qui correspond à 36 700 postes en moins.

L’intérim continue de baisser à un rythme élevé

Les destructions d’emplois enregistrées au troisième trimestre 2012 tiennent essentiellement à celles des secteurs principalement marchands, qui perdent 41 700 postes (- 0,3 %), après - 16 100 au second trimestre. Ce recul est avant tout dû aux pertes d’emploi intérimaires dans le tertiaire, soit - 31 300 postes, après - 18 400 le trimestre précédent. Pour la première fois depuis un an, le secteur tertiaire hors intérim recule au troisième trimestre 2012 (- 2 200 après + 14 400). Au total, l’emploi dans le secteur tertiaire décroît ce trimestre de 33 500 postes après une perte de 4000 postes au deuxième trimestre. Ce secteur a perdu 25 400 postes sur un an (- 0,2 %).

Dans l’industrie, l’érosion de l’emploi se poursuit à un rythme un peu moins important qu’au trimestre précédent, soit - 5 500 postes au deuxième trimestre après - 7 400.

Dans la construction également, la baisse des effectifs est moins marquée qu’au trimestre précédent (- 2 700 après - 4 700).

Enfin, dans les secteurs principalement non marchands, l’emploi continue de progresser légèrement avec 3 600 postes créés au 30 septembre 2012 (+ 7 100 le trimestre précédent).

Statistiques de l’Acoss

L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) publie également des données relatives à l’emploi salarié sur son propre champ statistique qui diffère de celui de l’Insee et de la Dares (Pôle emploi a cessé de publier ses propres chiffres).

L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale, sur le champ des Urssaf, annonce un repli de 0,1 % de l’emploi salarié au troisième trimestre 2012 et de 0,2 % sur l’année.

INSEE, Informations rapides n° 301, 11 décembre 2012

 

bandeau info

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Pierre NGUYEN 15/12/2012 15:11


Bonjour à tous,


Oui, les chiffres du chômage ont explosé au troisième trimestre 2012.


Mais ceux du quatrième trimestre 2012 seront du même tonneau car sur le terrain nous faisons de l'inscription à tout va.


Les chiffres que j'évoquais à la fin de l'année 2011 sur ce blog se sont avérés exacts, comme le seront ceux de l'année 2013.


La fuite des capitaux et des contribuables aisés de ce pays n'en est qu'au début d'une spirale infernale. Les six millions de chômeurs seront atteints prochainement et la décrue pas avant 2015.


Dans un sens,cette situation est favorable aux salariés de Pôle-Emploi. L'Etat et les dirigeants économiques ont absolument besoin de nous, de vous pour calmer le jeu économique et social.


Mais que faites-vous pour enrayer cette spirale infernale ?


En ce qui me concerne, je n'ai pas besoin de me cacher derrière mon petit doigt pour agir au sein des représentants du personnel de Pôle-Emploi en soutenant la liste "continuons le combat"
qui a obtenu des élus en CPL et en IRP.


Bonne chance à tous,


Jean-Pierre NGUYEN


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Ruud A Wakening 15/12/2012 06:27


Aujourd'hui excepté Francois Hollande qui affirme qu'il croit que la croissance reviendra en 2013, mais c'est son rôle, presque tout le monde réalise que nous ne sommes pas dans une "crise"
au sens conjoncturel mais plutôt une crise de civilisation.


La hausse continuelle de la productivité, la rentabilité supérieure de la spéculation par rapport au travail, l' automation, la hausse de la population mondiale et enfin le sport national en
France de toutes les astuces pour employer le moins possible ( stagiaires, sous effectif presque géneral, interim, apprentis, travail au noir) , tous ces facteurs, et j' en oublie
sûrement sont des symptomes d'une maladie de notre société et de l'oligarchie dirigeante.


Rien n' est fait en vue du plein emploi, le chômage est indispensable pour entretenir la "smicardisation" du salariat.