Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pôle emploi ou la fusion anpe assedic pour les nuls
  • : La vie de pôle emploi ou la fusion racontée par deux agents anpe et assedic.
  • Contact

Profil

  • La fusion pour les nuls
  • Blog interactif dédié aux 50.000 salariés de Pôle emploi
  • Blog interactif dédié aux 50.000 salariés de Pôle emploi

HELIUM 4

La revue mensuelle de la fusion pour les nuls


Version papier


N°1- Nov 2011

   HELIUM-4.png

 

 

 

 

 

 

 

 

N°2 Déc 2011

H2

 

N°3 Jan/Fev 2012

Helium-copie-1.JPG

Recherche

Archives

Culture

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 21:50

 

Christian Charpy, le retour

Charpy-fait-de-la-resistance large

VIDEO

voir parmi les vidéos du 12 décembre 2012

 


 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel ABHERVE 26/12/2012 11:12


Pôle emploi : regards croisés sur les
auditions de l’ancien et de l’actuel directeur général



sur http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2012/12/26/pole-emploi-regards-croises-sur-les-auditions-de-lancien-et-de-lactuel-directeur-general/

Jacques Heurtault 22/12/2012 10:51


"Renverser la table", Krymsky?  Mais elle est déjà renversée, depuis sa création, en 1967! Dès le départ, ce "machin" a été conçu comme une administration de comptage et de contrôle ...
Penses-y donc : son premier "patron" était un "Contrôleur d'Etat" ... Il a donc, dès l'origine, construit SON jouet à partir de cette logique! Très loin de la logique de "services à proposer" aux
intervenants du marché. Il était pourtant facile de comprendre et, donc, de prendre en compte, que l'Anpe avait pour rôle économique de faire un travail de "courtier en compétences
professionnelles"...


 


Un "chef de projet"? Mais le projet est ultra-simple! D'ailleurs il est déjà conçu chez certains ...


Par exemple, rien de ce qui concerne Pôle Emploi ne doit figurer dans le Code du Travail. Ce code, en effet,  a pour objet de fixer les règles d'ordre public relatives aux relations entre
les "loueurs de compétences" et les "bailleurs" des mêmes compétences (Il est interdit de faire ceci; il est obligatoire de faire cela; aucun contrat de travail, individuel ou collectif, ne peut
déroger à telle ou telle règle; toute clause contrevenante est réputée non-écrite; toute infraction est de plein droit déférée au tribunal correctionnel compétent; etc ...). 

krymsky 21/12/2012 16:34


Ah JH un " chef d'entreprise"... euh non. Puisque tu parles de falsification de chiffres je ne crois pas que les " chefs d'entreprises" aient des leçons à donner en tant que tels aujourd'hui. Un
peu disqualifiés.


Un chef de projet sans doute, à cette place il est possible de renverser la table et de mettre son mandat en jeu. Mais c'est possible aussi au niveau politique, ou du CA ou d'un quelconque
partenaire "social", encore faudrait-il que quelqu'un dispose d'un projet...


et se lève.   

baghera 21/12/2012 09:59


Jacques, parfois tu es touchant de naïveté!


Mais bon, l'utopie fait souvent avancer le monde, à l'insu e son plein gré en quelquesorte.....

Jacques Heurtault 20/12/2012 22:48


Certes, Krymsky! Certes!


Un chef d'entreprise, par exemple? Quelqu'un dont la première décision serait d'avertir tout un chacun que quiconque sera convaincu d'avoir participé à la falsification des statistiques sera
IMMEDIATEMENT viré pour faute LOURDE ... Quelqu'un qui OSERAIT entreprendre de rénover en profondeur ce "bazar" ... Quelqu'un qui dirait publiquement à ses "tutelles" successives leur quatre
vérités et qui n'accepterait de prendre le poste qu'à la seule condition d'y être inamovible pendant 5 ans ... Quelqu'un qui n'aurait pas peur de la mise en concurrence ...


 


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles qu'on n'ose pas les faire! C'est parce qu'on n'ose pas les faire qu'elles sont difficiles!" (Sénèque).